Un bandit à la buanderie

Aujourd’hui, ma sœur Brooke et moi étions à la buanderie d’à côté. Nous déplacions notre linge dans les machines lorsqu’un homme assez attirant a commencé une conversation avec moi. J’aimerais prendre un moment pour mettre les choses au clair… une buanderie… c’est l’un des endroits les plus inconfortable pour une rencontre coquette!! Continuons l’histoire! J’était entrain de parler et déplacer mes vêtements quand un soutien-gorge et une paire de….. qu’on ne parlera pas…. tombent juste entre nous. Le réflexe du gentilhomme est de se pencher légèrement comme s’il allait chercher les morceaux pour moi, mais il se redressa assez rapidement quand il a réalisé ce qui était tombé. Un silence gênant fait son apparition, et malgré mes blagues sur la situation, il était parti peu de temps après.

Brooke avait des cours et a dû partir avant que nous ayons terminé. Je peux vous confirmer une chose… il y a un seul moment où les cours te semble plus intéressant… c’est lorsque vous faites quelque chose d’aussi excitant que de regarder vos vêtements tourner en rond. Quoi qu’il en soit, je lui ai offert d’aller chercher ses vêtements pour elle. Quand je suis rentré à la buanderie pour récupérer nos vêtements, j’ai mis les siens dans le panier qui était placé sur sa sécheuse. Lorsque Brooke est rentrée tard cette nuit-là, elle m’a demandé « Oooo Où a-tu trouvé ce panier à linge? », « euh … c’est pas le tien?». Je l’ai interrogée un petit moment. Au fil des questions, j’ai commencé à comprendre ce qui s’était passé.  J’ai totalement volé le panier de quelqu’un d’autre!! Oh non, un personne complètement innocente a perdu toute foi en la société parce qu’une idiote a volé un récipient en plastique minable. Ahhh, je me sentait mal. J’ai des visions horribles d’un pauvre essayant de transporter toute sa garde-robe à son appartement. Je le vois éviter les voitures et monter les escaliers pendant qu’il maudit la personne stupide qui a volé son panier.

Non seulement suis-je arrivée à la maison avec un panier à linge qui n’était pas le mien, mais j’ai été troublée de trouver dans ce panier une énorme paire de bobette format extra large de grand-mère. Je ne sais pas d’où ça provenait, car honnêtement, j’aurais pu facilement faire six paires de sous-vêtements pour toutes les filles de notre logement avec cette tente de cirque. Quoi qu’il en soit, c’était donc un jour mémorable à la buanderie. Oh, et si vous êtes fâché pour un panier à linge qu’une certaine imbécile a eu le culot de vous voler, s’il vous plaît contactez-moi et je vous le rendrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *