Trop de bagages

Comme je l’ai mentionné précédemment, je suis récemment allé en Italie et la tournée a permis à ma mère de nous accompagner. Comme aucun de mes parents n’étaient allés en Europe, nous avons acheté à mon père un billet d’avion et nous avons passé deux semaines ensemble dans ma nouvelle place favorite dans le monde.

C’était une expérience incroyable et tous les trois avons eu tellement de plaisir! Cependant, mes parents n’ont jamais vraiment voyagé et … eh bien … ils ne savent pas exactement comment voyager léger. Ils se sont rendu en Italie avec deux énormes sacs et un support à roulette pour chacun d’eux. En voyant cela, on aurait dit qu’ils partaient tout droit pour la lune! Oh, bénissez leurs petits coeurs!

Pour les 12 premiers jours du voyage, tout a été planifié et prévu par les festivals. Chaque fois qu’un nouveau conducteur venait nous chercher pour nous emmener à la prochaine ville, je sortais avec mon seul sac, suivi par maman et papa qui se débattaient avec leurs six sacs. C’était comme un voyage avec la Reine Mère. Les yeux des pilotes s’agrandissaient au fur et à mesure que nous nous approchions. Par la suite, nous jouions au jeu Tétris en essayant de mettre nos valises dans le coffre de la voiture. Ces moments étaient vraiment très drôle. Regarder mes mignons parents essayer de s’en sortir avec leurs bagages. Toutefois, ce merveilleux tableau que je vous ai dressé n’est rien à comparer à ce que je m’apprête à vous dire.

Après mon dernier spectacle, nous avons eu plusieurs jours pour jouer les touristes, mais nous étions laisser à nous mêmes pour le transport. Notre premier arrêt était à Rome, et nous étions heureux d’avoir pris le train. Cependant, nous ne savions pas que ce train a été conçu pour transporter des gnomes lol, ou peut-être des voyageurs très très léger. Je ne peux pas m’empêcher de sourire pendant que j’écris ceci… juste le fait d’y penser, je me sens gênée une fois de plus, car la seule chose que je peux faire, c’est rire!

Nous étions très excités d’embarquer à bord du train et nous nous rendions à nos sièges dans le milieu du wagon. Il a fallu deux voyages pour transporter tous nos sacs dans l’allée, puis nous avons réalisé que l’espace était trop petit pour contenir tous nos bagages. Est-ce que ce train était un train pour les fourmis? Je veux dire … oui nous avons beaucoup de chose, mais … vraiment? Comme nous avons lutté férocement pour y parvenir, derrière nous une longue fil d’Italiens agacés se faisait sentir. C’était comme de mettre une boule de quille dans un trou de golf. Nous avons utilisé toutes nos forces pour essayer de hisser ces sacs monstrueux dans les espaces prévus ou bien sous nos sièges. Ce n’était pas comme dans un avion où pouvons tout simplement mettre de côté les bagages et laisser passer les gens. Non, nos bagages avaient créé dans le train le mur de Berlin!

Le wagon était désormais rempli d’Italiens frustrés. Certains roulaient leurs yeux, d’autres ont vraiment exagéré la situation, regardent la montre tout en soupirant… par contre certain était embarrassés pour nous. D’autres qui était assis à proximité, évitaient de nous regarder tout en masquant leurs sourires par un tel divertissement devant eux.

Ma mère et moi avons réussi à à ranger quelques sacs, mais il y en restait encore deux… et c’était les plus gros, ils n’entraient nul part. Enfin, dans un acte de désespoir, nous avons déposés nos sacs sur nos sièges et nous nous sommes entassés sur eux pour laisser la chance aux autres voyageurs de passer!

Une fois l’agitation terminée, nous nous sommes tous regardé les uns les autres et nous avons pris un énorme soupir de soulagement. Nous étions tellement gênés par cette scène de cirque que nous venions de créer, mais après une longue pause ma mère éclata de rire. Il est presque impossible de rester sérieux quand ma mère rit, et malgré notre humiliation, mon père et moi nous avons commencé à rire aussi.

Morale de l’histoire? Quand vous allez en Italie, voyager léger. Et si vous ne voyagez pas léger, évitez le train! Ah oui … et toujours voyager avec une personne avec qui vous pourrez rire… surtout dans les moments les plus stupides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *